SIRH evolution revolution

 

SIRH : définition

Si toute communauté à besoin de règles d’organisations et de gestion des hommes, la GRH, autrement dit, la gestion des ressources humaines, a probablement plusieurs millénaires derrière elle. D’une simple organisation du travail, à la rationalisation du personnel, la société moderne et le progrès, notamment informatique, ont entraîné la gestion des ressources humaines vers des outils de plus en plus spécifiques et perfectionnés.

Ainsi, aujourd’hui, effectuer cette gestion des ressources humaines au sein d’un système d’information est devenu une pratique professionnelle incontournable. On appelle ces outils des SIRH.

Nous allons nous attacher à définir cette notion : quelle est la définition du SIRH, et quels grands principes peut-on en tirer en matière d’avantages et d’évolution de la gestion RH ?

 

Qu’est-ce qu’un SIRH ?

Le sigle SIRH se décompose comme suit : Système d’Information des Ressources Humaines. Si ces termes sont très clairs, il semblerait qu’au cours de l’histoire, plusieurs définitions ou nuances coexistent à travers ce terme. En effet, pour certains, le SIRH est un ensemble de moyens permettant de traiter les informations relatives au ressources humaines de l’entreprise.

Pour d’autres, on se tournera davantage vers l’aspect technologique : on parlera donc dans ce cas de ressources informatisées, composées de logiciels plus ou moins interconnectés, et qui permettent d’effectuer les tâches dévolues à la gestion des ressources humaines.

C’est cette seconde nuance que nous allons explorer aujourd’hui, puisque nous allons parcourir les différents avantages du SIRH en tant que facilitateur des processus de gestion et d’exploitation des RH : le SIRH qui donne accès à l’information en tous lieux et en tous temps, le SIRH qui ouvre les collaborateurs à l’interactivité, le SIRH qui relie l’ensemble des fonctions RH clés de l’entreprise : la gestion de la paie, du recrutement ou encore, de la formation.

 

Les 4 âges de l’informatisation RH

Au cours des différents âges de l’informatisation des entreprises, on peut dire que la définition du SIRH a progressivement évoluée.

Les années 70/80

L’informatisation des RH a connue plusieurs périodes au cours de son histoire. Ainsi, Le premier besoin auquel elle a répondu, c’est la nécessité de gérer la paie. Les logiciels de gestion de la paie sont donc devenus le socle des logiciels de l’entreprise, incontournables en matière de Ressources Humaines. Les premiers logiciels de gestion de la paie apparaissent ainsi dans les années 70/80.

Milieu des années 90

Vers le milieu des années 90, une autre problématique survient : celle d’alimenter la paie avec d’autres systèmes périphériques. On voit donc apparaître, en complément de la paie, d’autres modules : gestion du temps, gestion des activités, statistiques ou encore, gestion de la formation.

Années 2000

Enfin, les années 2000 voient 2 grandes tendances émerger : d’un côté, la tendance à recourir à un seul logiciel capable de gérer l’ensemble des processus RH, et de l’autre, la tendance à assembler plusieurs logiciels pour parvenir à ce même résultat. Les enjeux entre ces deux procédés sont de taille : il s’agit d’essayer de centraliser l’information, de permettre à tous les processus RH de communiquer facilement entre eux, mais il s’agit aussi de conserver une certaine souplesse et une certaine facilité d’adaptation, face aux nouveautés et mutations technologiques exponentielles.

Ainsi, dans un premier temps, la solution des logiciels uniques fut préférée, à des fins de rationalisation, mais devant la complexité des outils, leur manque de souplesse et la très grande dépendance au système, tant sur le plan technologique que financier, le recours à plusieurs outils communiquant entre eux devient désormais de plus en plus courant.

Ainsi, désormais, un SIRH se compose généralement de plusieurs logiciels interconnectés, chacun évoluant dans une spécialité. Ce SIRH permet ainsi de couvrir tous les champs des ressources humaines : gestion administrative, gestion de la paie, gestion des connaissances, recrutement, rémunération, gestion de la formation ou encore, reporting et tableaux de bord.

 

La révolution Internet

Enfin, en marge des années 2000, il faut signaler une tendance technologique qui a largement influencée le champ des SIRH : il s’agit de l’arrivée massive et systématique d’Internet au sein des entreprises. Internet a évidemment son rôle à jouer avec le SIRH : avec Internet, l’architecture logicielle donne la priorité à l’information.

Apparaissent alors 3 avancées technologiques au sein des SIRH :

  • le self service (ou portail ou intranet RH) pour le salarié, qui peut désormais accéder aux informations le concernant, les modifier et les transférer facilement aux services concernés
  • le reporting de données : la possibilité de croiser au sein des SIRH plusieurs types de données hétérogènes, provenant de différents supports, internes ou externes à l’entreprise, et d’exploiter ces informations au sein du département RH
  • le partage des données, qui devient plus ouvert. Au sein du SIRH, l’utilisateur est à la fois consommateur et producteur de données.

 

SIRH : les avantages pour les RH

Ainsi, nous venons de voir toute la genèse et l’évolution du SIRH.

Mais au-delà des outils eux-mêmes, c’est surtout l’usage qui en est fait qui constitue un véritable progrès au sein des RH :

  • sous forme électronique, les processus sont organisés en “workflow” : pour chaque processus, il est possible de définir des étapes, des circuits de validation et d’automatiser certaines tâches.Outre le gain de temps, et une meilleure coordination entre les services, les RH y gagnent une réduction des doubles saisies et une meilleure organisation.
  • la possibilité de regrouper les informations RH de l’entreprise sous la forme d’un “Portail RH”, qui offre l’accès à une information soit collective, soit individuelle selon les besoins, et qui permet la saisie par les collaborateurs d’un certain nombre d’informations. Via le portail RH, il est donc possible de consulter l’offre de formation, d’effectuer une demande de formation ou de consulter sa fiche RH.

 

Ainsi, le SIRH peut se définir comme un système d’information permettant de gérer les processus RH de l’entreprise. Autrefois composé d’un seul logiciel gérant l’ensemble des processus, il s’organise aujourd’hui en différents logiciels interconnectés entre eux et couvrant les différentes fonctions RH, gestion administrative, gestion de la paie, gestion des recrutements ou encore, gestion de la formation.

Le SIRH ainsi décomposé offre à l’entreprise plus de finesse et de souplesse dans la gestion, tout en lui permettant de disposer de fonctionnalités telles que la possibilité de mettre en place un workflow, celle de disposer de reportings ou de tableaux de bords ou encore, celle de centraliser et de partager les informations à travers un portail RH.

2 Responses to SIRH : définition, évolution, révolution
  1. […] Pour en savoir plus sur le SIRH et son évolution, rendez-vous sur cet article : SIRH, définition, évolution, révolution. […]


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *